10 sep 10:44

Conseils aux L1 droit pour se préparer à la première année

Pour les étudiants en

L1

L'heure de la rentrée a sonné. Vous êtes près de 60 000 inscrits en L1 droit, dont environ 33 000 nouveaux bacheliers. Si ces chiffres impliquent un taux de réussite de près de 50% seulement, pas de stress ! Que vous soyez primo-entrant ou redoublant, voici quelques petits conseils pour faire de votre première année une réussite.

#1 - Vous renseigner sur les matières optionnelles pour ne pas regretter son choix

En parcourant le programme de votre semestre 1 remis lors de votre pré-rentrée, vous allez constater la mention  «  1 matière obligatoire à option », parmi une liste de spécialités. Cela implique que vous allez devoir sélectionner un enseignement à suivre durant tout le semestre. 
Ne vous fiez pas aux intitulés de cours. Renseignez-vous sur le programme détaillé de vos matières optionnelles pour vous éviter les mauvaises surprises. 
Trop d'étudiants se sont laissés emporter par un intitulé de cours attractif et ont déçus (choix qu'ils ont dû assumer durant un semestre). Or un cours qui vous ennuie risquerait de vous faire perdre des points, qui pourraient être décisifs en fin de semestre.
Comment accéder au programme de cours ? La majorité des facultés de droit organisent à la rentrée des réunions au cours desquelles chaque enseignant présente sa matière. Dans l'hypothèse où vous ne pourriez assister à cette assemblée et que vous ne connaissez encore personne qui pourrait vous relayer l'information, il va vous falloir être proactif pour obtenir par vous-même les informations. Dans ce cas, n'hésitez pas à questionner vos collègues d'amphi ou lancer une alerte sur les réseaux sociaux pour entrer en contact avec d'anciens étudiants de L1. Ils vous feront peut être un retour sur expérience. Sur ce point, les associations étudiantes pourraient vous être très utiles en vous aiguillant vers les bonnes personnes à questionner. Sans compter que ces associations sont composées d'étudiants en droit au cursus plus avancé, qui sauront vous transmettre de précieux conseils.
Autre option, n'hésitez pas à assister aux premiers cours de ces matières optionnelles afin de vous donner une vue d'ensemble de ce qui vous attend. Pas de panique, vous disposerez en général de quelques jours pour communiquer votre/vos choix à l'administration.
Si vous faites partie des étudiants ayant une idée précise de leur voie professionnelle, votre décision pourrait s'orienter en fonction de votre projet d'avenir. Bien évidemment, cela suppose que vous ayez déjà une idée de votre parcours, et ce n'est pas toujours une évidence à ce stade...

 

#2 - Assister aux cours magistraux en amphi 

L'amphithéâtre... symbole de l'enseignement supérieur, voilà un nouvel environnement que vous ne connaissez probablement qu'à travers les séries. Les cours magistraux représentent un élément essentiel de la culture universitaire. L'université est un formidable lieu de libertés où les cours magistraux ne sont pas obligatoires.
Certains étudiants seront alors tentés de ne pas y assister. Notre avis ? Une très mauvaise idée !
De façon générale, assister aux cours magistraux favorisera votre concentration dans un cadre universitaire propice bien évidemment à l’apprentissage, mais surtout au divertissement. Ne vous laissez pas happer par ce tourbillon de libertés qui pourrait vous causer de sérieux dommages.

Partez du principe que le CM en présentiel est votre meilleur allié pour vous mener vers la réussite.

N'imaginez pas compter sur vos potes pour vous envoyer les cours. Ecouter le cours magistral, c'est assurer déjà 50% de la mémorisation d'une matière. Un argument de plus pour les étudiants récalcitrants d'y prendre part ! 

Aussi, dans certaines facultés, les enseignants pratiqueront un cours magistral interactif en permettant aux étudiants de poser directement leurs questions sur Twitter, par exemple. Pour certains, il s'agit là d'une manière pédagogique de transmettre le savoir et d'interagir avec les étudiants. Dans certaines universités, les réseaux sociaux s'invitent progressivement en amphi. A l'université Paris 2 Panthéon-Assas, le cours de droit des sociétés, dispensé par le Professeur Bruno Dondero, permet à tous ceux qui le souhaitent de suivre le cours via Facebook (Lire l'article)

 

#3 - Rester concentrer pour réussir sa prise de notes 

Les enseignants qui dictent leur cours à l'université sont extrêmement rares. Ne vous attendez donc pas à ce que votre enseignant répète 10 fois sa phrase en utilisant la même structure.
Le premier challenge est lancé, il va falloir vous familiariser avec la prise de notes pour parvenir à maîtriser l'exercice. Nous allons décevoir les étudiants distraits, mais l'attention est un élément indispensable pour réussir sa prise de notes. Oubliez Facebook, Snap ou instagram le temps de vos CM. Les bavardages entre potes devront attendre la pause café/clope.
Restez concentré pour ne pas perdre le fil du raisonnement de votre prof. Il est toujours utile de préciser d'ailleurs qu'il n'est pas nécessaire de noter l'intégralité de ce que dit votre enseignant. Notez simplement les idées principales en usant [abusant] des abréviations qui vous feront gagner un temps précieux. Abréger vous sera salutaire... enfin, seulement si vous retenez votre codification.

Partez du principe qu'une prise de notes efficace vous apportera maints bénéfices lors de vos relectures. Il est vivement conseillé de classer ses cours quotidiennement. Cela vous évitera d'égarer des feuilles ou de vous emmêler dans vos dossiers.

Vient ensuite la question : êtes-vous plutôt #Team prise de notes sur PC/Mac ou plutôt #Team notes manuscrites ? 

Vous en déplaise, il n'existe pas de modèle à suivre. Chacune de ces #Teams comportent des avantages et des inconvénients. En réalité, tout va dépendre de vos habitudes et de vos facilités (tant à écrire au stylo qu'à taper sur votre clavier). Si vous avez tendance à taper très lentement sur ordinateur, privilégiez la prise de notes sur papier. Vous risqueriez de passer à côté de l'essentiel des informations données par votre enseignant. Certains professeurs disent que la prise de notes à la main favorise la mémorisation... alors en attendant de vous faire votre propre idée, à vous de faire vos jeux ! 

 

#4 - Retravailler régulièrement vos cours pour compléter/synthétiser vos prises de notes en amphi

N'attendez pas le dernier moment pour réviser vos épreuves de fin d'année. La clé de la réussite en L1 réside dans le travail continu. On va être transparent, si vous vous y prenez au dernier moment, vous ne parviendrez jamais à tout retenir tant la quantité d'informations est importante dans chaque matière.
L'organisation va être essentielle devant la masse de travail qui vous attend. La mise en place d'un planning pourrait bien vous sauver la vie...
Pour retravailler vos notes, vous pourrez soit faire des fiches synthétiques, transformer vos notes sous forme de mind maping, schémas ou autres. En résumé, il n'existe pas une recette-type, il vous faudra trouver la vôtre, qui vous donnera un avant-goût du succès.

 

#5 - Ne manquer aucun travaux dirigés (TD), ne pas sous estimer leur importance

Lors de votre réunion de pré-rentrée, vous allez entendre parler sans doute pour la première fois de travaux dirigés, des cours obligatoires (à la différence des CM). Qu'est-ce que c'est au juste ? Sous forme de séances en petits groupes (moins de 30/40 personnes en principe), vous approfondirez un/des point(s) du cours magistral à partir d'un dossier de plusieurs pages dans lequel vous retrouverez des jurisprudences, des textes de doctrine... 

Au-délà de l'importance des informations qui vous seront communiquées en TD (sur la méthodologie attendue, l'organisation des partiels...), manquer un TD, c'est le risque de voir sa note de fin de semestre baisser. En effet, gardez à l'esprit que votre note de TD compte pour 50% dans la note finale de cette matière. La notation des TD se décompose généralement de la manière suivante : 50 % d'une note d'oral (d'où l'importance d'avoir une approche participative), et à 50 % d'une note d'écrit. La note obtenue en TD comptera dans la note globale de la matière en fin de semestre. Attention, plusieurs absences pourront vous conduire à un 0, ce qui risque fort de vous handicaper. D'ailleurs, rappelons que depuis un arrêté daté du 30 juillet 2019 et publié le 2 août au Journal officiel, les présidents ou les directeurs d’établissements « détermineront les conditions de scolarité et d’assiduité applicables aux étudiants inscrits dans leurs formations ». Concrètement, cela implique qu’une université peut décider de garantir à ses élèves le droit à trois absences non justifiées, quand une autre décidera de n’en accorder qu’une, par exemple. S'il n'apporte rien de nouveau, cet arrêté cadre une règlementation déjà appliquées individuellement par les établissements de l'enseignement supérieur. Information non négligeable pour les étudiants boursiers (bourse sur critères sociaux ou bénéficiaire d’une allocation annuelle), en cas de non respect des conditions fixées par son établissement, l'étudiant pourra se voir retirer ses aides.
Devant tous ces rappels, voici notre conseil en tant qu'anciens étudiants en droit : évitez-vous ce genre de déboire, assistez à tous vos TDs !

 

#6 - Préparer vos séances de TDs

Les TDs ne sont pas à prendre à la légère. Le TD est une chance pour vous de poser toutes vos questions à votre chargé d'enseignement, dont l'objectif est de vous éclairer sur la mise en pratique des aspects théoriques d'une spécialité. Il va de soi que si vous arrivez en TD sans un minimum de préparation, vous n'aurez pas conscience de vos faiblesses. Et il sera malheureusement trop tard pour vous interroger au moment de vos révisions, 1 semaine avant les partiels de fin de semestre. 
N'omettez pas aussi que votre chargé d'enseignement sera de bons conseils de part ses suggestions ouvrages, conseils pratiques, références et autres.
Une préparation en groupe des séances pourrait également vous être fort utile dans la compréhension d'une matière. Vous connaissez le proverbe : seul(e) on va plus vite, mais à plusieurs, on va plus loin.

 

#7 - Comprendre vos cours pour une meilleure mémorisation

Mémoriser vos cours ne sert à rien si vous ne comprenez pas l'essence des mécanismes juridiques. Concernant la technique de mémorisation, nous n'avons aucun conseil à vous donner. Chaque individu a sa propre stratégie mentale : visuelle, verbale, auditive, kinesthésique... Vous devrez trouver rapidement la vôtre pour assimiler vos cours de manière efficace.
De toute évidence, il vous faudra souvent répéter plusieurs fois pour mémoriser une notion cruciale.
Pour apprendre réellement quelque chose, il faut l'évoquer mentalement, c'est-à-dire se représenter dans sa tête ce qu'on est en train d'apprendre. Et pour ça, vous devez passer par l'étape compréhension.
Si vous ne comprenez pas ce que vous tentez d'apprendre, l'information ne sera pas mémorisée bien longtemps.
D'après certaines études sur le cerveau, il semblerait d'ailleurs que le principe de répétition espacée dans le temps permette une meilleure mémorisation. La persévérance sera votre meilleure qualité en cette L1.

 

#8 - Chercher à aller plus loin que vos cours en consultant les ouvrages

Approfondir son cours, c'est faire preuve de maturité et vous permettra de vous démarquer. Une citation d'un auteur, une référence, une position doctrinale pour ne citer que ces exemples, valorisera nécessairement votre copie et donnera au correcteur une vision positive de votre travail. 

 

#9 - Apprendre à faire vos recherches juridiques dans les bases de données ou dans les ouvrages (disponibles notamment en BU)

Pour vous mettre en condition, la BU sera un environnement propice au développement de vos connaissances car elle vous ouvrira les portes d'un grand nombre d'ouvrages juridiques et bases de données. Ces derniers, qui sont mis à votre disposition, proposent une grande richesse de contenus : jurisprudence, revues juridiques, commentaires, législation, doctrine... de quoi vous apporter une aide inestimable lors de vos différentes préparations. 
Nous vous invitons au passage à aller découvrir Lextenso.fr, accessible gratuitement via votre environnement numérique de travail (ENT).

 

#10 - Rechercher des stages en cabinet, études, entreprises ou autres

On a souvent tendance à croire que c'est une chance de ne pas avoir de stage obligatoire dans son cursus. Mais ce raisonnement est une erreur car les stages restent un bon moyen de conforter (ou non) un avenir proffessionnel. Appréhender un environnement et être au cœur d'une activité vous aidera à bien choisir votre voie. Cette immersion est la garantie de faire un métier qui vous plaira. 

 

#11 - Suivre l'actualité (Le Monde, Le Figaro, Libération...) et enrichir sa culture générale & juridique

 

#12 - Faire une activité sportive et/ou ne pas oublier les sorties entre potes

Vous aurez besoin de vous détendre durant cette première année, qui ne sera pas, sans vous mentir, de tout repos.

 

#13 - Abonnez-vous aux groupes Facebook qui vous seront utiles pour cette première année de droit

On vous invite à rejoindre Lextenso et sa communauté d'étudiants en droit : Facebook Lextenso étudiant laugh 
 

 

Allez courage à tous pour cette première année et n'oubliez pas votre objectif... grâce à tous ces petits conseils, demain, vous aurez acquis les compétences d'un bon juriste ! 

Articles recommandés
Mercredi 19 Décembre 2018 - 15:45
Merci à tous les étudiants en droit ayant pris part à notre jeu-concours organisé du 27 novembre au 16 décembre sur notre chaîne YouTube. Votre participation vous aura permis de remporter un...
Vendredi 23 Novembre 2018 - 17:04
#Corrigé #Sujet1 : Commentaire d'article extrait de l'ouvrage "Droit civil - 1re année" publié chez LGDJ (une marque de Lextenso) en Hors collection.   En savoir plus...
Vendredi 23 Novembre 2018 - 17:01
#Corrigé #Sujet2 : Dissertation extraite de l'ouvrage "Principes fondamentaux de droit constitutionnel" publié chez Gualino (une marque de Lextenso) dans la collection Annales...
Vendredi 23 Novembre 2018 - 16:58
#Corrigé #Sujet3 : Cas pratique extrait de l'ouvrage "Droit des personnes et de la famille" publié chez Gualino (une marque de Lextenso) dans la collection Annales corrigées et...
Vendredi 23 Novembre 2018 - 16:55
#Corrigé #Sujet4 : Dissertation extraite de l'ouvrage "Droit civil - 1re année de Romain Boffa" publié chez LGDJ(une marque de Lextenso) en Hors collection.   En savoir plus...
Vendredi 23 Novembre 2018 - 16:51
#Corrigé #Sujet5 : Cas pratique extrait de l'ouvrage "Introduction générale au droit" publié chez Gualino (une marque de Lextenso) dans la collection Annales corrigées et commentées...
Jeudi 22 Novembre 2018 - 19:09
#Sujet5 : Cas pratique extrait de l'ouvrage "Introduction générale au droit" publié chez Gualino (une marque de Lextenso) dans la collection Annales corrigées et commentées....
Jeudi 22 Novembre 2018 - 19:09
#Sujet2 : Dissertation extraite de l'ouvrage "Principes fondamentaux de droit constitutionnel" publié chez Gualino (une marque de Lextenso) dans la collection Annales corrigées et...
Jeudi 22 Novembre 2018 - 19:09
#Sujet3 : Cas pratique extrait de l'ouvrage "Droit des personnes et de la famille" publié chez Gualino (une marque de Lextenso) dans la collection Annales corrigées et commentées....
Jeudi 22 Novembre 2018 - 19:07
#Sujet1 : Commentaire d'article extrait de l'ouvrage "Droit civil - 1re année" publié chez LGDJ (une marque de Lextenso) en Hors collection.   Vous commenterez l'article 4 du...