Généalogiste successoral

Vous êtes ici

Interview de Guillaume Roehrig, généalogiste successoral et PDG de la société Coutot-Roehrig - © Lextenso

Généalogiste successoral

Professionnel méconnu du grand public, le généalogiste successoral est chargé par les notaires ou toute personne ayant un intérêt direct à agir (avocats, syndics, banquiers, compagnies d'assurance-vie) de retrouver les héritiers ou de confirmer les dévolutions, lors de l’ouverture d’une succession. Il représente les héritiers en tant que mandataire dans toutes leurs démarches en vue de la liquidation de la succession. Une grande part d'ailleurs du travail du généalogiste successoral consiste à signer des actes pour le compte de ses mandants.
 

  Mobilité géographique : Oui

  Rémunération : Variable. Voir la vidéo de Guillaume Roehrig

  Recrutement : Candidature

  Niveau d'études : Bac + 5

  Formation(s) conseillée(s) : il n'existe pas de formation type pour le métier de généalogiste successoral. Un cursus de droit (de niveau Master 2) avec une spécialisation en droit notarial est fortement conseillée. Au delà des connaissances juridiques indispensables à l'exercice de cette fonction, une formation en entreprise permettra d'acquérir les compétences afférentes au métier de généalogiste successoral. 

  En savoir + : 
Site internet de l'entreprise Coutot-Roehrig
L
inkedIn de la société Coutot-Roehrig
Chambre des généalogistes successoraux de France

Gigya RaaS Login