La CNIL sanctionne Facebook pour atteinte à la loi informatique et libertés

Vous êtes ici

16 mai

17:14

La CNIL sanctionne Facebook pour atteinte à la loi informatique et libertés

Mardi 16 mai. La formation restreinte de la CNIL a prononcé une sanction de 150.000 € à l’encontre des sociétés Facebook Inc et Facebook Ireland. En 2015, à la suite de l’annonce par Facebook de la modification de sa politique d’utilisation des données, la CNIL a procédé à des contrôles sur place, sur pièces et en ligne, qui ont permis de relever l’existence de nombreux manquements à la loi Informatique et Libertés

Les investigations ont mis en lumière que Facebook procédait à la combinaison massive des données personnelles des internautes à des fins de ciblage publicitaire et que le groupe traçait à leur insu les internautes, avec ou sans compte, sur des sites tiers via un cookie.

Qu'est ce qu'un cookie ?

Oubliez le biscuit aux pépites de chocolat ! 
Un cookie est un fichier déposé par votre navigateur sur votre ordinateur lorsque vous surfez sur Internet. Ce fichier est composé uniquement de texte. Généré par le serveur du site que vous consultez, ce fichier est envoyé à votre navigateur Internet... et c’est ce dernier qui va enregistrer le fichier sur votre disque dur.
 

En janvier 2016, la Présidente de la CNIL (Isabelle Falque-Pierrotin) a décidé de mettre en demeure les sociétés eu égard aux multiples manquements constatés.  Les réponses des deux sociétés ont été jugées insatisfaisantes, motivant la décision de la présidente d'engager une procédure de sanction à leur encontre.

La formation restreinte de la CNIL - chargée de prononcer les sanctions - s'est prononcée. Bilan : 150 000 €  d'amende :

  Concernant la combinaison de données dont font l’objet les utilisateurs de Facebook :
« les sociétés FACEBOOK INC. et FACEBOOK IRELAND effectuent ce traitement en l’absence de base légale. En effet, si les utilisateurs disposent de moyens pour maitriser l’affichage de la publicité ciblée, ils ne consentent pas à la combinaison massive de leurs données et ne peuvent s’y opposer, que ce soit lors de la création de leur compte ou a posteriori. Ils sont donc dépourvus de tout contrôle sur cette combinaison. »

  Concernant la collecte des données de navigation des internautes, via le cookie « datr » :
« l’information dispensée via le bandeau d’information relatif aux cookies est imprécise.
En effet, cette mention ne fait qu’indiquer que des informations sont collectées « [...] sur et en dehors de Facebook via les cookies », ce qui ne permet pas aux internautes d’être clairement informés et de comprendre que leurs données sont systématiquement collectées dès lors qu’ils naviguent sur un site tiers comportant un module social.

Cette collecte massive de données effectuée via le cookie « datr » est déloyale en l’absence d’information claire et précise.»

 « Sur les autres manquements, la formation restreinte considère que :

Les sociétés ne délivrent aucune information immédiate aux internautes sur leurs droits et sur l’utilisation qui sera faite de leurs données notamment sur le formulaire d’inscription au service.
Les sociétés ne recueillent pas le consentement exprès des internautes lorsqu’ils renseignent des données sensibles dans leurs profils (ex : leurs opinions politiques, religieuses ou leur orientation sexuelle). En effet, aucune information spécifique sur leur caractère sensible n’est délivrée lorsque les internautes complètent leurs profils et renseignent de telles données.
En renvoyant au paramétrage du navigateur, les sociétés ne permettent pas aux utilisateurs de s’opposer valablement aux cookies déposés sur leur équipement terminal.
Les sociétés ne démontrent pas en quoi la conservation de l’intégralité des adresses IP des internautes pendant toute la durée de vie de leur compte est nécessaire.
En conséquence, la formation restreinte de la CNIL a décidé de prononcer une sanction de 150.000 € rendue publique à l'encontre des sociétés FACEBOOK INC et FACEBOOK IRELAND.

Le montant et la publicité de cette sanction se justifient par le nombre des manquements (6 au total), leur gravité et le nombre important d’utilisateurs en France (33 millions). »

 

Source : 

 

Articles recommandés

Mercredi 17 Mai 2017 - 11:39
Pour les étudiants de L1 et plus Les détenus de la prison du comté de Cook - situé au nord-est de l'État de l'Illinois - participent à un programme appelé Recipe for change. Lancé...
Lundi 15 Mai 2017 - 10:19
Pour les étudiants de L1 et plus  L'info du week-end. Dimanche 14 mai, Emmanuel Macron a officiellement été investi dans ses fonctions de président de la République, sous les ors de la salle...
Vendredi 12 Mai 2017 - 15:13
Pour les étudiants de L2 et plus Le décret n° 2017-891 du 6 mai 2017 relatif aux exceptions d’incompétence et à l’appel en matière civile est paru au Journal officiel du 10 mai 2017.  Si...
Mardi 9 Mai 2017 - 10:50
Pour tous les étudiants C'est arrivé un 9 mai 1950... Robert Schuman présente solennellement le projet de CECA devant une myriade de journalistes réunis au quai d'Orsay. Cette déclaration est...
Vendredi 5 Mai 2017 - 15:17
Pour tous les étudiants - Presse & protection des droits de la personne Cass. 1re civ., 29 mars 2017, no 15-28813, ECLI:FR:CCASS:2017:C100445, Sté Métropole télévision c/ M. X, FS–PBI (...
Jeudi 4 Mai 2017 - 17:56
Pour les étudiants de L2/L3 et plus Cass. crim., 19 avr. 2017, no 16-80695, ECLI:FR:CCASS:2017:CR00791, F–PBI (rejet), M. Guérin, prés. - SCP Spinosi et Sureau, SCP Piwnica et Molinié, av. Ce...
Lundi 24 Avril 2017 - 18:07
Pour les étudiants de L1 Vous êtes vous déjà demandé s'il était possible de modifier votre nom de famille ? Dans certains cas, la question mérite d'être posée... Le nom de famille (anciennement...
Mardi 2 Mai 2017 - 15:15
Pour les étudiants de L3 et plus CJUE, 14 mars 2017, no  C-157/15, S. Achbita, et al. c.G4S Secure Solutions CJUE, 14 mars 2017, no  C-188/15, A. Bougnaoui et al. c. Micropole Univers...
Vendredi 14 Avril 2017 - 10:00
Pour les étudiants de M1/M2 - Successions et libéralités Encourt la censure de la Cour de cassation au visa de l’article 786, alinéa 2, du Code civil, l’arrêt d’appel qui retient que le légataire...
Lundi 27 Mars 2017 - 18:12
Pour les étudiants de L1 Vous avez apprécié le cas pratique animé sur la filiation de Brady dans l'affaire Ritt-Zolie ? Retrouvez dans un deuxième épisode le couple face au divorce. Quel...

Gigya RaaS Login