Affaire de la viande bovine tueuse : une procédure raisonnablement longue

Vous êtes ici

10 oct

11:43

Affaire de la viande bovine tueuse : une procédure raisonnablement longue

Pour les étudiants de L2 et plus

Cass. 1re civ., 13 sept. 2017, no 16-22673

► Faits de l'espèce :

À la suite du dépôt de plainte avec constitution de partie civile des familles de deux personnes décédées d'un variant de la maladie de Creutzfeldt-Jakob, le président d’une filiale de la société Buffalo grill, est mis en examen pour homicide involontaire, tromperie sur l'origine, la qualité ou la quantité des viandes servies, violation d'une obligation de sécurité, tromperie sur la nature, la qualité, l'origine ou la quantité d'une marchandise dangereuse pour la santé de l'homme, mise en danger d'autrui et faux et usage de faux en écritures privées. Il est placé en détention provisoire, puis sous contrôle judiciaire et le juge d'instruction délivre des commissions rogatoires nationales et internationales en Allemagne, Irlande, Hollande, Autriche et Italie, afin, notamment, de déterminer l'origine des viandes achetées par la société et ordonne plusieurs expertises.

► Procédure :

● Après annulation de sa mise en examen du chef d'homicide involontaire par arrêt de la Cour de cassation (Cass. crim., 1er octobre 2003, n° 03-82909), il bénéficie du statut de témoin assisté et sollicite une disjonction et le règlement de l'information en ce qui le concerne. Le juge d'instruction rend, sur les réquisitions du ministère public, une ordonnance de non-lieu.
● Entre-temps, invoquant la durée excessive de cette procédure, l’intéressé assigne l'Agent judiciaire de l'État en réparation de ses préjudices, sur le fondement de l'article L. 141-1 du Code de l'organisation judiciaire.

► Solution juridique : 

La cour d’appel énonce que le litige, de dimension internationale, comporte des enjeux de santé publique, en présence d'un risque sérieux de fraude alimentaire lié à une violation de l'embargo sur la viande bovine en provenance du Royaume-Uni décrété en 1996. Elle constate que la complexité de l'affaire résulte également du nombre important des mis en examen et témoins et que le juge d'instruction a, depuis la mise en examen de l’intéressé, diligenté régulièrement des investigations nationales, au moyen de perquisitions, écoutes téléphoniques et interrogatoires, ainsi que des commissions rogatoires internationales, dans les pays où étaient installés les fournisseurs de la société, et ce, dès le début de l'année 2003, qu'il a ordonné des expertises informatique, vétérinaire et comptable, et que ces actes d'enquête se sont déroulés sans temps de latence particulier. Elle retient que la commission rogatoire a révélé qu’une société, établie en Irlande, avait livré des viandes au fournisseur de la société mère de celle dont l’intéressé est président, en contravention à l'embargo, et que l'expertise concernant ces sociétés avait requis l'étude de plus de cinq cent mille fichiers de pièces comptables et de plus de deux mille factures. Elle relève qu'au retour des expertises et actes d'enquête, le gérant de la société irlandaise a été mis en examen pour complicité de tromperie sur l'origine de viandes dangereuses pour la santé de l'homme et mise en danger. Elle ajoute qu'en raison des accusations portées par l’intéressé à l'encontre d’un autre mis en examen pour les mêmes faits, des investigations ont été nécessaires et retient, enfin, que le délai entre la demande de disjonction présentée le 22 juillet 2013 et l'ordonnance de non-lieu rendue le 26 février 2016, sur les réquisitions du procureur de la République du 22 août 2014, est justifié par le caractère exceptionnel du dossier au regard de son ampleur, de sa complexité, et du nombre de parties concernées.

Ainsi, la cour d’appel peut décider que la durée de l'information judiciaire suivie n’a pas excédé un délai raisonnable.

Articles recommandés

Vendredi 17 Novembre 2017 - 15:31
Pour les étudiants de L2 et plus Résumé : Les ayants droit d’une victime décédée sont bien fondés à solliciter auprès de l’assureur de responsabilité la communication des données personnelles la...
Lundi 16 Octobre 2017 - 15:29
Pour tous les étudiants 13 novembre 2015. Une agression hors normes menée comme une véritable opération militaire frappe la capitale et ses alentours. Il est 21h19 quand des terroristes répartis...
Mardi 31 Octobre 2017 - 15:16
Pour tous les étudiants Suite au fiasco de la procédure d’admission post-bac (APB), qui a laissé pour rappel plusieurs milliers de bacheliers sans affectation, une réforme du système était devenue...
Mercredi 18 Octobre 2017 - 17:00
Pour les étudiants de L2 Arrêt de la C.Cass. 1re civ., 20 sept. 2017, no 16-19643 ► Faits de l'espèce : Une patiente, à qui a été prescrit du Mediator pour remédier à une tryglicéridémie...
Jeudi 12 Octobre 2017 - 14:18
Pour tous les étudiants Mercredi 11 octobre. L'Assemblée nationale a adopté, sur le rapport de la commission mixte paritaire (CMP), le projet de loi renforçant la sécurité intérieure et la lutte...
Jeudi 29 Juin 2017 - 14:33
Pour les étudiants de L3 et plus Cass. crim., 23 mai 2017, no 16-87323 (rejet pourvoi c/ CA Paris, 8 nov. 2016) - Arrêt de REJET   ► Faits de l'espèce : L'arrivée imminente...
Vendredi 12 Mai 2017 - 15:13
Pour les étudiants de L2 et plus Le décret n° 2017-891 du 6 mai 2017 relatif aux exceptions d’incompétence et à l’appel en matière civile est paru au Journal officiel du 10 mai 2017.  Si...
Vendredi 31 Mars 2017 - 12:15
Corrigé exercice pratique du jour : Cas pratique   Télécharger le sujet en format PDF ​En savoir plus sur l'ouvrage   ► Voir plus d'exercices pratiques avec corrigés...
Vendredi 31 Mars 2017 - 11:28
Exercice pratique du jour : Cas pratique   Télécharger le sujet dans sa version PDF En savoir plus sur l'ouvrage ► Voir le corrigé détaillé #Sujet5 Droit international...
Vendredi 31 Mars 2017 - 11:28
Dissertation juridique (sujet issu de l'ouvrage de la collection Cours publié chez LGDJ, une marque de Lextenso) La preuve en matière pénale   ► Voir le corrigé détaillé #Sujet4...

Gigya RaaS Login