Débat télévisé pour la présidentielle 2017 : Rejet du recours déposé par M. Dupont-Aignan

Vous êtes ici

21 Mars

15:27

Débat télévisé pour la présidentielle 2017 : Rejet du recours déposé par M. Dupont-Aignan

Pour tous les étudiants

Le juge des référés du Conseil d’Etat a rejeté le recours présenté par M. Dupont-Aignan tendant à ce qu’il soit enjoint à TF1 de lui permettre de participer au débat télévisé du 20 mars 2017. Il a estimé que le CSA n’avait pas porté d’atteinte grave et manifestement illégale au pluralisme de l’expression des courants de pensée et d’opinion.

Rappel des faits : 
M. Dupont-Aignan, candidat déclaré à l’élection présidentielle de 2017, a demandé au CSA d’enjoindre à la chaîne TF1 de lui permettre de participer au débat qu’elle devrait organiser le 20 mars 2017 entre certains des autres candidats déclarés à cette élection. En l’absence de réponse favorable du CSA, il a saisi le juge des référés du Conseil d’État d’une demande ayant le même objet.

En l’absence de réponse favorable du CSA, il a saisi le juge des référés du Conseil d’État d’une demande ayant le même objet.
 

Solution de la juridiction : 
« Le juge des référés relève que :
- compte tenu tant de la représentativité de M. Dupont-Aignan que de sa contribution au débat électoral, le temps de parole et d’antenne dont il a bénéficié depuis le début du mois de février 2017 ne traduit un déséquilibre incompatible avec le respect du principe d’équité au titre de la première période ;
 le fait que M. Dupont-Aignan ne soit pas invité au débat prévu le 20 mars 2017 ne caractérise pas à lui seul une méconnaissance du principe d’équité. »

 

Une décision qui n'a pas manqué de faire réagir l'intéressé. 

 

La twittosphère en a profité pour s'emparer de l'affaire. De quoi éveiller l'imagination des twittos...

 

 

 

 

► Lire l'ordonnance du CE du 16 mars 2017 (n°408730)

Gigya RaaS Login